Is it a true story telling ?

Un film à écouter, ponctué par quelques minutes Lumière burlesques, celles du Palais des Nations à Genève où a été défini ce qu'est un réfugié. Dans ce film où la parole est dissociée de l’image, trois récits sont accueillis par l'écran noir qui constitue plus des trois quarts du film. Ce pourrait être alors l’histoire d’une image manquante, celle des services de l’immigration qui ne se donnent pas à voir si facilement, ou celle d’une image de cinéma qui ne sait plus quelle croyance véhiculer et qui interroge cela avec Maurice Godelier : comment se construisent nos croyances et nos modes de pensées ?

La réalisatrice Clio Simon interroge non pas le mythe médiatique de la crise migratoire, mais bien la réalité brute et invisible de la crise de l’accueil des institutions françaises. Ce film a une dimension sonore considérable avec le concours du compositeur Javier Elipe Gimeno. Les deux artistes se sont rencontrés lors de leurs études respectives au Fresnoy et à l’Ircam et ont déjà réalisé ensemble « Diable écoute ».